• Lettre aux Politiques

    Combien ?

    Ce mot-tiroir qui gère le quotidien économique du secteur social, médico-social, hospitalier et plus largement les domaines du soin et du social vient comme une logique de gestion.


    Oui, il faut avoir conscience que ces secteurs coûtent chers et qu’il ne faut pas gaspiller et donc ne pas alourdir l’enveloppe.


    Mais est-ce que pour autant, il faut à ce point gérer, rationaliser ces secteurs de l’humain, ces secteurs de l’imprévu, au nom de « faire des économies » ?


    La gestion de l’être humain est toute sauf rationnelle.


    Oui c’est difficile à accepter dans une société qui cherche à tout maîtriser même ce qui touche à l’Humain, sous prétexte que technologiquement, scientifiquement, on peut en avoir l’illusion.


    Combien peut-on faire d’économie sur le dos de l’être humain ?


    Combien d’arrêts maladie, combien de suicides, combien de drames familiaux, combien de cancers générés par le stress, la mise sous pression, combien de souffrances faudra-t-il pour faire comprendre qu’on ne peut pas faire d’économie sur l’être humain !


    On ne peut pas faire d’économie sur l’être humain, car toutes ces conséquences dramatiques ont un coût, un vrai coût pour la société, pour la Sécurité Sociale, pour la condition humaine.


    Comment peut-on encore se cacher la réalité et mettre toutes ces conséquences sur le dos des personnes qui les vivent ? Comment peut-on accepter de ne pas prendre ses responsabilités ? Comment les Politiques peuvent-elles encore le tolérer ? Est-ce si insupportable ?


    Pourquoi gérer le temps, gérer l’argent, gérer les ressources humaines, gérer… ? Pour faire des économies … ?


    Il paraît que la vie n’a pas de prix… en effet on pourrait en douter…


    Comment expliquez-vous que les professionnels du social, de la santé, de l’éducation sont en souffrance ?

    Manque de reconnaissance de leur travail ? Perte des valeurs fondatrices de leurs motivations à exercer leur métier ? Oui, vous êtes en train de générer de l’épuisement professionnel, et ça vous ne voulez pas l'accepter, avoir à le gérer, le maîtriser car ce n’est pas assez rationnel et pourtant ça va coûter cher en argent, en vie et à la condition humaine.



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :